Armure de combat

sfd

Une société australienne, Unified Weapons Master (UWM), a mis au point une armure bardées de capteurs pour mesurer l’impact des armes d’arts martiaux sur le corps . L’entreprise espère aménager tout  un espace organisé autour de vrais combats entre experts en arts martiaux qui porteraient ces armures .

La société basée à Sydney a travaillé avec des ingénieurs pour développer l’armure, qui est conçue pour protéger le corps , mais aussi enregistrer l’impact de chaque coup reçu. L’objectif est de créer un système de score basé autour des dommages qui auraient été causé aux joueurs tout en  garantissant la sécurité des protagonistes. Ces données sont envoyées sans fil à un ordinateur sur lequel le logiciel calcule les dommages qui auraient été infligés à un corps non protégé. Cela permet un système de notation façon jeu vidéo, après un certain nombre de coups, un joueur sera considéré comme assommé ou tué.

Au cours des quatre dernières années, les fondateurs ont travaillé sur le concept (2 ans), puis développer des prototypes d’armure (2 ans) . Celles-ci ont été testées par des experts en arts martiaux, y compris le champion du monde de Muay Thai : Sone Vannathy, qui a lutté contre un partenaire vêtu de l’armure.

«Je peux le frapper , le frapper partout où je veux sans me soucier de la sécurité », explique Vannathy dans une vidéo .

 

L’autre objectif est de redonner vie à certaines pratiques de combats abandonnés du fait du danger qu’elles représentent pour l’homme. En effet, il explique que sur les 303 styles distincts d’arts martiaux, 96 sont basés sur des armes.

«Jusqu’à présent , en raison du risque de blessures graves, beaucoup d’entre eux ne peuvent être pratiqués dans une situation de plein combat. Nous allons changer cela en créant un format qui unifie ces arts en une seule compétition où le vainqueur sera déterminé en utilisant objectivement notre armure électronique » .

Source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *